Vidéo-protection

En 2017, la commune a mis en place un système de vidéo-protection doté de 23 caméras. Les policiers municipaux peuvent ainsi surveiller les bâtiments publics et les principaux axes routiers depuis le Centre de Supervision Urbain situé dans le local de la police municipale.

Comment ça marche ?

Les caméras installées par la ville font l’objet d’une délibération par le Conseil Municipal, puis d’une autorisation préfectorale délivrée pour 5 ans, après avis d’une commission départementale.

Elles permettent de sécuriser les bâtiments publics (Mairie, espace Rébuffat, espace culturel Eole, médiathèque...), de retrouver les auteurs de délits et de prévenir les atteintes aux biens et à la personne.

Seul le personnel habilité peut visionner les images qui sont conservées pendant 15 jours. Passé ce délai, les images sont détruites sauf en cas de demande de la justice lors d’une enquête.