La vieille église

Après l'occupation romaine du 1er siècle après J.C., la 1ère mention faite de "Craponne" date de 913.

En 1318, une chapelle est érigée dans le hameau de Craponne grâce à l'abbaye de Savigny. Cette chapelle est dédiée à Saint Cyr et à Saint Fortunat.
Les habitants de Craponne ont donc une chapelle mais doivent aller à la messe à Grézieu. Après plusieurs années de réclamations, de pétitions, de révoltes même, une ordonnance royale de 1775 transforme la chapelle en église succursale ou annexe dépendante de la paroisse de Grézieu. La même année est nommé un vicaire pour desservir cette église.

Jusqu'en 1792, la "fabrique", assemblée des habitants élus pour s'occuper des affaires de l'église, gère convenablement l'église de Craponne. Le gouvernement révolutionnaire fait interrompre un temps les services religieux et ensuite il faut de nouveau réclamer l'indépendance spirituelle de Craponne.

C'est l'ordonnance royale de 1828 qui créera définitivement la succursale de Craponne.