La rue Jean-Claude Martin

Si l'on excepte l'avenue Edouard Millaud et Pierre Dumont, cette rue est la plus longue de Craponne. Elle commence à l'angle de l'avenue Edouard Millaud et de la rue des Landes, longe la rue Centrale et traverse la rue Bergeron pour s'achever au carrefour de la rue de Verdun et Joseph Moulin.

Depuis 1893, au début de cette rue, un certain M. Martin installe une boulangerie qui existe encore aujourd'hui au même endroit (angle Edouard Millaud et rue Jean-Claude Martin). Son fils Jean-Claude prend la succession au retour de son service militaire qui dura de septembre 1914 à avril 1919. Il servit donc la France pendant 56 mois et reçut plusieurs médailles militaires dont la croix du combattant.

Jean-Claude Martin se marie en 1921 avec Marie Chambaud. De cette union naîtront 3 enfants. Très vite, il s'investit dans sa profession de boulanger et dans la vie sociale Craponnoise. Il assure la présidence de l'amicale des boulangers du canton pendant plus de 25 ans. Il est élu au conseil municipal en 1945 puis adjoint au maire en 1947 et 1953 et 1er adjoint en 1959, aux côtés du maire bien connu Pierre Auguste Roiret dont il était les « yeux et les oreilles ».

Hélas ! Le 16 mars 1961, Jean-Claude Martin décède subitement et toute la population de Craponne lui rend un émouvant hommage. Son fils, Léon, reprendra à son tour la boulangerie familiale. C'est au cours de la séance du conseil municipal du 16 avril 1961 que M. Roiret donnera le nom de Jean-Claude Martin à cette rue de Craponne.