Expression des groupes politiques

UNE SAISON CHAUDE…

Les élections européennes se sont déroulées dans un contexte social et politique conflictuel et clivant entraînant une nouvelle défaite des partis historiquement dominants et une victoire électorale pour l’extrême-droite qui, au niveau national, devance le parti du Président de la République.

A Craponne, si la liste LREM arrive en tête avec 30 % des suffrages, Europe Ecologie les Verts se place en seconde position avec 16,35 % des voix, doublant ainsi le score obtenu aux élections européennes de 2014. Ce résultat des «Verts» montre l’intérêt croissant des Craponnois pour l’écologie politique, pour la préservation de l’environnement et de la santé. Une bonne nouvelle pour la planète mais aussi pour notre commune et ses habitants.

Concernant l’évolution climatique, la canicule de fin juin a fait le buzz sur tous les médias. Les politiques n’ont pas manqué de saisir cette opportunité, quelque soit leur engagement pour se sentir brusquement tous « écolos ». Les termes comme réchauffement climatique, biodiversité, désertification sont devenus les maîtres mots de la communication politique. Des décisions ont été prises pour pallier les risques dus à cette température inhabituelle : plan canicule, examens reportés, circulation des véhicules contrôlée, événements sportifs annulés dont la journée sportive des CM1 et CM2 des écoles de Craponne. Mais il ne suffit pas de s’alarmer ponctuellement face aux caprices climatiques et de crier « sauvons la planète » pour résoudre les problèmes. Aussi, nous rejoignons les scientifiques qui proposent des solutions durables et s’insurgent devant le manque de réactivité et la frilosité des politiques.

Par exemple, il est reconnu que  l’urbanisation rend la population plus vulnérable aux effets du changement climatique. A Craponne, les espaces urbanisés sont passés de 18% à 73% du territoire en 60 ans. Et ce n’est pas fini! Actuellement les grues fleurissent, les maisons font place à des immeubles, les espaces végétalisés, facteurs d’équilibre climatique s’amenuisent. Pour ces raisons, lorsque la municipalité est prioritaire pour l’achat d’un terrain attenant à la salle des enfants de Craponne, en plein centre-ville, permettant de créer un équipement communal respectueux de l’environnement et facilement accessible, nous ne comprenons pas que cette opportunité soit délaissée au profit des promoteurs qui, sauf exception, préfèrent le béton et le profit à la nature !

Enfin, en cette période estivale, nous vous souhaitons d’excellentes vacances.

Alors qu’il disait que nous ne dépasserions jamais 12 500 habitants, notre Maire bétonneur a de toute évidence mal anticipé la taille de Craponne. Nous atteignons aujourd’hui les 12 000 habitants et la réserve de logements potentiels dans les projets en cours ou à venir laisse à penser que Craponne pourrait atteindre sans difficulté 15 000 habitants dans les 10 prochaines années.

Favorisant un Urbanisme excessif, force est de constater qu’il a certes développé la commune mais avec un évident manque de cohérence et d’harmonie dans les constructions de collectifs et sans réelle prise en compte de la qualité de vie des Craponnois notamment en matière de circulation.

La mise en service du nouveau Métro prévue pour 2030 à Tassin-la-Demi-Lune, ouvre une nouvelle page pour l’avenir de notre commune et nous offre la possibilité de penser ensemble, de façon plus actuelle et plus proche des aspirations de ses habitants, à Craponne à l’horizon 2030 -2040.

Mais ce projet indispensable ne sera pas lui-même sans conséquence sur l’évolution du trafic automobile de transit sur notre commune.

De plus, lors d’une réunion « Les belles Rencontres de la Métropole » à laquelle nous assistions récemment, le Président de la Métropole a évoqué, le futur Métro E, mais également le projet de l’Anneau des Sciences et son souhait de le voir réétudié avec une priorité de réalisation de la portion rejoignant le futur pôle multimodal d’Alaï qui sera créé à l’occasion de l’arrivée du Métro.

Contrairement à l’orientation prise par l’équipe municipale, la réponse à l’augmentation du trafic routier ne doit pas se résumer à envisager l’élargissement de la Rue Mauvernay ou à réaliser l’aménagement du débouché de l’impasse de la Voie Romaine, pour soulager le trafic de l’axe Millaud/Dimond. Le début des travaux d’aménagement de la Voie Romaine étant annoncés pour 2021, après les élections municipales, un hasard du calendrier sans doute… :)

Le plan de circulation de Craponne doit être repenser dans sa totalité avec la création, notamment de pistes cyclables, jusqu’alors négligées à Craponne par le fait de l’absence de volonté politique de l’équipe municipale en matière que déplacements doux. Nous espérons que l’étude commandé au Grand Lyon donnera lieu à une véritable concertation.

Bon été à tous !

STATIONNEMENT, CALME, SÉCURITÉ ET ENVIRONNEMENT : CRAPONNE TIRE SON ÉPINGLE DU JEU.

Stationner à Craponne : les nouvelles règles du jeu. Comment mieux gérer le stationnement en centre-ville tout en favorisant le commerce local en luttant contre les voitures « ventouses » ? Nous répondons par l’innovation : finis les parkings payants, place aux parkings à durée de stationnement adaptée. En plaçant des capteurs sur chaque emplacement de parking permettant de calculer la durée de stationnement de chaque véhicule et en définissant des zones bleues à durées différenciées, la rotation des véhicules est améliorée dans l’hypercentre pour favoriser le commerce. De plus, ce dispositif contribue à dissuader des non Craponnois(es) d’utiliser notre centreville comme parking relais. Attention, le disque bleu européen doit toujours être posé derrière le pare-brise !

Profiter des soirées d’été : oui mais sans mettre en jeu le calme d’autrui. Juillet–août, c’est la période estivale et il fait bon vivre dehors en soirée, et encore plus quand on est ados ou jeunes adultes où on apprécie de se réunir. Simplement, il faut préserver la qualité de notre « vivre ensemble » et du calme au-delà de 22h. De la même façon, cette période est aussi exposée à la petite délinquance. Alors, l’expérience de 2018 ayant été réussie, elle sera renouvelée : deux agents de médiation veilleront à préserver une atmosphère paisible et sécurisée.

Trouver le trésor du vallon de l’Yzeron : prenez-vous au jeu… en famille ! Savez-vous que vous pouvez désormais découvrir le vallon de l’Yzeron en famille avec une animation particulièrement adaptée aux enfants de 5 à 14 ans ? Mieux, vous pouvez le faire en jouant à l’aide d’un sac « aventure – jeu » intitulé «La vallée aux 7 pierres sacrées » en vente à partir de mi-juillet à l’accueil de la mairie, à la médiathèque et dans certains commerces. Son contenu : plan, fiches énigmes, et objets divers ! Votre défi familial : aider les Yzaros (Yzia, Zig, Zag et Zébulon) à retrouver leur trésor perdu. Le jeu en vaut la chandelle !

Bon été à toutes et à tous, décompressez, détendez-vous, jouez en famille.