Patrimoine

Restauration des piles du double siphon de l’aqueduc de l’Yzeron

Les travaux de restauration des piles ont débuté le 15 avril dernier et s’achèveront dans le courant de l’été.

Publié le

Témoignages précieux de plus de 2000 ans d’histoire, les deux piles de l’ancien aqueduc romain, situées dans le quartier des Tourillons, ont été malmenées par des siècles d’intempéries et de dégradations humaines et végétales. Autrefois, l’aqueduc s’étendait sur une quarantaine de kilomètres et servait à acheminer l’eau jusqu’à Lyon en traversant plusieurs communes entre Yzeron et Lyon 5ème. Il était enterré sur plus de 90% de sa longueur. La partie non enterrée comportait un bassin surélevé de 20 mètres, soutenu par les piles de Craponne et probablement par une dizaine d’autres qui ont disparues aujourd’hui. Les deux vestiges restants ont été reconnus « monument historique » en 1983 et leur classement est en cours d’instruction.

Le terrain a été acquit par la municipalité il y a trois ans et un désherbage du site a été réalisé. Les travaux de restauration des piles ont débuté le 15 avril dernier et s’achèveront dans le courant de l’été. La première phase des travaux a consisté au dégagement de la végétation, des éboulis et des divers gravats situés aux pieds des piles afin d’atteindre le terrain naturel. La seconde phase devra permettre de consolider les bases et de combler les zones érodées par le temps afin d’éviter tout effondrement. Le montant total de cette rénovation (incluant le diagnostic, la dévégétalisation et la restauration) s’élève à 235 000 €, subventionné à hauteur de 40 % par la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC).